Economie > Cadre général
Cadre général

La politique de développement économique de la Co.RAL entend répondre à la nécessité d’organiser la reconnaissance d’un arc de développement industriel.
En effet, l’économie est encore fortement imprégnée par un secteur industriel dynamique en perpétuelle évolution, caractérisé par la présence de grands groupes comme Ugitech (Schmolz + Bickenbach), Cezus (Areva), Péchiney (Alcan)… et de leurs sous-traitants dans le domaine de la mécanique, de la chaudronnerie...

La Co.RAL travaille aussi à la mise en valeur des spécificités locales liées à la montagne et au bois. Le bassin albertvillois, situé au carrefour des vallées (Tarentaise, Maurienne, Beaufortain, Val d’Arly) et à proximité du bassin annecien, bénéficie d’une place privilégiée pour développer les activités liées à la montagne (ski, raquettes, snowboard, randonnée, luge d’été, VTT, via ferrata, canyonning, parcours aventure...), attirant maintenant touristes et sportifs une grande partie de l’année.
Les zones d’activités situées le long de la 2X2 voies traversant le secteur d’Albertville (de Chambéry à Moutiers) ont pour ambition d’être des vitrines du territoire avec un environnement particulièrement soigné : aménagement paysager, signalétique, intégration architecturale des bâtiments... Ces zones se spécialisent sur le créneau montagne.
En témoignent les implantations récentes des entreprises Kässbohrer (vente et réparation d’engins de damage), MGM (bâtisseur spécialisé dans l’immobilier de montagne), Ski Plan (filiale montagne du groupe Lumiplan, spécialisé dans les technologies d’affichage), SECOMATE (production de systèmes de balisage, protection et signalisation des pistes de ski et de compétition), TA3V (spécialisée dans les travaux d’accès difficiles)

L’anticipation foncière est primordiale. C’est d’autant plus vrai avec les problèmes d’inondabilité et les contraintes d’aménagement imposées par l’Etat au travers du Plan de Prévention des Risques d’Inondation (PPRI). Tandis que le bassin d’Albertville pensait avoir plus de 50 ans de réserves foncières pour son développement économique, cette nouvelle donne a considérablement réduit ces surfaces. Des négociations entre élus locaux et services étatiques visent à débloquer cette situation.

  • Objectifs du développement économique :

    -
    La croissance : Les moyens de l’existence même de la Co.RAL sont liés au développement économique. En effet, l’implantation de nouvelles entreprises est le principal moyen de financement de la Communauté de Communes.

    -
    L’emploi : L’amélioration de la richesse du bassin de vie contribue automatiquement au maintien et à la création de nouveaux emplois.
 
  • Moyens du développement économique :

    -
    Mise en place d’une veille économique régulière au service des collectivités et de leurs partenaires, animation et promotion économique du territoire, soutien au tissu économique local et notamment les porteurs de projets. La Co.RAL s’appuie sur l’agence de développement économique locale, Albertville Tarentaise Expansion, pour mener à bien ces missions.

    - Mise en commun des terrains industriels au sein de zones d’activités d’intérêt communautaire. Les 18 communes de la Co.RAL sont désormais solidaires (en partenariat avec les actions des Communautés de Communes voisines), et non plus en concurrence, pour accueillir de nouvelles entreprises.
    La Co.RAL est compétente pour l’acquisition, la création, l’aménagement, la commercialisation, l’entretien et la gestion des zones d’activités industrielles, tertiaires et artisanales d’intérêt communautaire et autres (attenantes à une zone communautaire existante, ou d’une superficie supérieure à 10 000 m², ou implantées sur au moins deux communes, ou représentant plus de 20 emplois attendus).



Albertville Tarentaise Expansion
Un partenaire privilégié de la Co.RAL pour mettre en oeuvre sa politique de développement économique
 www.albertvilletarentaisexp.com


Comment aménage-t-on une zone d’activité ?
C’est une opération importante qui demande des moyens matériels et humains. C’est pourquoi la Co.RAL délègue cette mission à un organisme spécialisé dans le cadre d’un marché public. Aujourd’hui, c’est la SAS (Société d’Aménagement de la Savoie) qui remplit cette tâche. Elle réalise :

  • les démarches administratives
     (acquisition des terrains)
  • les voiries et réseaux
  • l’aménagement paysager
  • la vente des lots aux entreprises
     (préparation des contrats...)